nothing-to-prove-3

Nothing To Prove #3 [Live Report]

En novembre dernier se tenait la 3me édition du Festival Nothing To Prove organisé par King of Lose Prouduction au 108 à Orléans avec une programmation Thrash et Hardcore avec un peu de rap, de blast ou de Powerviolence pour une bonne hygiène dentaire.

WFTN

Cette année encore vous avez été très nombreux à vous déplacer pour soutenir l’orga et les groupes avec 200 entrées sur les deux jours.

Nothing To Prove

C’est vrai que l’affiche était bien cool (bon bah oui c’est nous qu’on l’a fait, ce sera donc un article très objectif) et que la programmation était à casser des skates sur le dos des gens (Verbal Razors, Monde de Merde, Nine Eleven, Pyrecult, Hightower, Djamhellvice, Beyond The Styx, Critical Legacy et Orlova), mais on peut aussi noter que, ces derniers temps, les gens se bougent pas mal sur Orléans.
Que ce soit au 108, à l’Astro, la Scène Bourgogne ou au 5è Avenue, la scène locale commence à se bouger, et ça nous fait très plaisir.

Nothing To Prove, c’est aussi des expos et des projections autour de la culture Hardcore.  En plus de labels comme Opposite Prod ou PPB et des stands de merch, Mémoire d’Encre (tatouage) et Kevin Cœur-Joly (illustration), présentaient leur travail.
Refused Party Program, une performance alliant danse (mosh X moderne) musique (mené par des membres de Have The Moskovik) et chant (sur une reprise de Refused) nous proposait une incursion du Hardcore dans le champ de la danse moderne.

Cette année WFTN a eu la chance de proposer une petite rétrospective de son travail sur ces trois dernière années au travers d’un montage d’1h30 revenant sur quelques interviews et concerts qui nous avait marqués (Unity Hardcore Fest, Offense, xRepentancex, Confusion, Wolfpack, Real Deal…). Certaines images n’avaient pas encore été diffusées, et nous continuerons de le faire ici et sur notre chaîne YouTube au cours des prochains mois. On en profite pour remercier tout ceux qui nous soutiennent (groupes, lecteurs et bénévoles). Merci gros.

Restez à l’écoute dans les prochains jours, on aura d’autres surprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *